Nu skin VS « les autres »

Suite à quelques études organisées, des résultats qui combinent à la fois des mesures instrumentales, une évaluation par un dermatologue et des notes attribuées par les utilisatrices (qui ont testé les produits à « l’aveugle »), ont conduit à un classement quelque peu polémique, dans lequel il a été retrouvé dans le peloton de tête des marques de grandes surfaces, là ou l’on s’attendait à y retrouver seulement les marques les plus prestigieuses…: Et c’est « Carrefour » passe en 1er.

Je suis d’accord, c’est assez troublant.

La majorité du temps, les grandes sociétés de cosmétiques s’adaptent aux comportements des clients…En effet, une personne est généralement attirée par la « notoriété » d’une marque, ou encore par le design du produit, l’odeur, la texture…

Alors, les sociétés engagent des personnes qui sont là pour veiller à ce que le packaging d’un produit soit bien fait, la texture ou encore que l’odeur nous soit agréable.

Lorsque vous vous rendez dans un grand magasin type Sephora, vous avez un large choix de marques avec leurs représentantes pour vous guider et vous conseiller au mieux.

Ces personnes en question, ne sont pas qualifiées pour vous faire un diagnostic de peau, ou pour vous orienter correctement sur le produit « fait pour vous ».

Hélas, ces personnes défendent leur propre marque de toute évidence sans se soucier du résultat attendu par le client.

Chez Nu Skin, tous les distributeurs actifs ont accès aux experts produits de la marque,  afin qu’ils puissent répondre au besoin spécifique du client. 

Quant à la notoriété, cela demande un investissement MARKETING, les célébrités coûtent très chers pour ces marques en question. Par exemple, nous savons tous que Claudia Schiffer ne roule pas en Opel Astra, quand bien même elle lui a été offert, elle a juste été embauché pour recommander un produit qu’elle n’utilise pas.

Les distributeurs actifs de Nu Skin consomment généralement uniquement les produits de la marque. Ils sont certes tous sceptiques au départ pour la plupart, mais ils acceptent de tester, ils tombent amoureux, puis il deviennent clients et veulent à leur tour en parler et recommander leurs produits à travers le monde après avoir été formés.

Nu skin ne fait aucun investissement dans le marketing. Ils se basent sur la qualité d’un produit, qui atteindra forcément une certaine puissance en recommandation…

Le bouche à oreille fait son effet depuis la nuit des temps et pour tout, on recommande tous un hôtel, un restaurant, un téléphone, un pays, un livre, bref, la liste est si longue… Alors pourquoi ne pas recommander des produits cosmétiques après avoir tester et approuver la marque ? 

Ils en sont à plus de 3 milliard de chiffre d’affaire (Le triple d’une marque prestigieuse vendant également du parfum) uniquement grâce à ce mode de communication. 

Une nouvelle ère est en train de se mettre en place dans le royaume du commerce, la recommandation, l’avis des gens compte plus que n’importe quelle publicité, c’est un fait.   

Néanmoins, il y a une grosse tendance sur le marché Français :  Le BIO –  Enfin des clients qui s’intéressent aux compositions des produits, ils croient donc utiliser « le meilleur de la nature » .

Pour information, les sociétés type « Bio » doivent remplir des conditions très strictes pour pouvoir apposer le LABEL délivré par un organisme de contrôle comme Ecocert par exemple. Ce Label parfois peut se financer.. Mais ne rentrons pas dans les détails.

Le problème c’est qu’en ne voulant pas utiliser les produits de synthèse bien meilleurs pour notre peau, les fabricants « Bio » ne respectent pas toujours le niveau d’exigence de purification des molécules. Certains produits, par exemple pour parfumer les produits cosmétiques, ont des propriétés allergisantes : c’est le cas pour l’essence de géranium ou de rose.

D’autres, lorsqu’ils sont mis au soleil, deviennent toxiques pour la peau et peuvent provoquer des brûlures, c’est le cas des essences de bergamote par exemple.

Le « naturel » n’est pas forcément bon pour nous. Sans ça nous pourrions manger des champignons vénéneux sans être empoisonnés…

Le bio est parfait pour entretenir une peau, car en soit, elle ne pourrait vous faire du tord.. En revanche, vous ne pourrez prétendre à de vrais résultats sur le long terme.

Tout est une question de science, de maitrise concernant l’extraction des plantes, des molécules, des matières ou tout simplement de savoir faire : C’est le cas de Nu skin et leur collaboration avec Paul Alan Cox, surnommé le héros des plantes.

( Je me permets de vous recommander  un film tiré de son histoire vrai avec Sean Connery : Medecin MAN ) .

 Il a vécu plus de 30 ans dans les Forets Sub-Tropicales avec des tribus amérindiennes et indigènes ; il a développé une multitude de capacités et il maîtrise les plantes et leur extraction comme personne. Il a accepté de collaborer avec Nu skin, et a crée toute une gamme éthno-botanique : La gamme EPOCH. 

Un produit de qualité ne se résume pas à l’efficacité immédiate des produits, visible, qui n’est souvent qu’un leurre éphémère et addictif, reposant sur des artifices mécaniques ou optiques. En effet, vous verrez un résultat immédiat, mais vous aurez détruit la flore protection de votre peau au passage, ce qui affaiblit votre capacité à aller mieux, et vous rendra donc adepte de ces produits « d’illusion ».

Nu skin propose plus de 600 produits dans le monde, pour tout âge, de la tête au pied, intérieur comme extérieur. Ils ont tout à fait compris que le mélange d’actifs d’une autre marque pouvait venir casser les effets d’un autre produit. 

Par exemple, Nu skin est une des seules marques au monde qui respecte le PH de la peau, J’ai testé pour vous plus de 40 savons, savon de Marseille, savon d’Alep, Diadermine, Uriage, Roger Cavaillès, ou encore des savons de bébé type baby Johnson, Mustella et plein d’autres aux étiquettes dites « sans savon »… Je vous invite donc à visionner cette vidéo réalisée par moi même pour vous en rendre compte : 

J’entends plusieurs personnes me dire mais Nu skin n’est pas Bio ?

Non, ils ne le sont pas, il utilisent la nature mais aussi la science, et en ont fait une parfaite combinaison. Ils préfèrent travailler avec 80 docteurs en sciences (des PHD),  collaborer avec les meilleures universités scientifiques, racheter les meilleurs Laboratoires dans leurs domaines : Pharmanex, Life Gen Technologies.. Racheter des inventions ayant reçu un prix Nobel, embaucher les meilleurs Ethnobotanistes au monde, et se fier à la distribution des produits par des personnes qui recommandent avec amour et passion ces fabuleux produits.

Mais ce que je trouve choquant par dessus tout, c’est que la plupart des personnes intéressées par le BIO boivent de l’alcool, fument, consomme de la drogue, ont une mauvaise alimentation, en bref, une hygiène de vie loin d’être irréprochable.

Alors bien sûr je ne mets pas tout le monde dans le même panier, puis, il y a tellement de facteurs à prendre en compte pour avoir une « peau terne» :  le soleil, les radicaux libre, la pollution…en somme : le stress oxydatif.

Mais que font ces personnes pour se protéger et comprendre le fonctionnement de la planète terre ? Lire les composants d’un produit derrière une étiquette ?

Saviez vous que tout est une question de dosage, d’extraction, de conservation et que tout ces talents ne sont pas indiqués sur une étiquette ? Il faut creuser plus loin parfois pour être sur, et c’est ce que j’ai fais.

Bien sur, il y a aussi certaines personnes qui souffrent d’anxiété, de stress, de fatigue, de mauvaise circulation du sang, et tout ceci est également à prendre en compte.

Et c’est ce que Nu skin fait avec sa science maitrisée : L’épi-génétique

L’épi-génétique est la science qui cible le génome humain et l’influence de l’environnement sur les gênes. 


Pour lutter contre l’âge, ce que je répète continuellement à mes clientes privées, c’est de traiter sa peau avec bienveillance en utilisant des produits qualitatifs d’une seule et même marque. Nettoyer- Exfolier- protéger – hydrater, c’est la clef du bien vieillir. A condition de n’utiliser qu’une seule et même marque qui respecte la formulation des produits et qui utilise des actifs, des ingrédients et des matières non nocives pour l’humain. La peau luttera ainsi mieux contre les agressions du temps.


Témoignage d’un dermatologue :

« Vu l’absence de réglementation européenne sur la fabrication des cosmétiques « bio », je ne prends pas le risque de prescrire ces produits, d’autant plus, s’il existe une maladie dermatologique préexistante. Je peux dire que je ne suis pas, pour l’instant, très enthousiaste sur cette mode du « tout Bio », mais lorsqu’on me le demande, je prescris le cosmétique « SANS…. », afin d’éviter au patient de faire tous les rayonnages et l’aider ainsi à trouver le produit qui lui convient. Le Bio est un filon marketing efficace, mais pour l’instant je préfère me fier aux produits qui ont fait leurs preuves et qui indiquent clairement leurs constituants, leur durée de stabilité et de conservation. »


En effet, il est intéressant de voir l’état de la peau, sa réactivité, son élasticité, sa fermeté, sa capacité de régénération, son éclat intrinsèque (et non grâce à des pigments incorporés dans les cosmétiques) car retarder les effets du vieillissement pour moi ce n’est pas la  « maquiller » mais lui rendre sa capacité à se défendre pour avancer à travers le temps, en lui apportant les nutriments nécessaires et non pas en l’étouffant à petit feu, et en lui appliquant un « masque » qui sert avant tout de cache misère.

Nu skin accorde plus d’importance au produit en lui-même, à la recherche scientifique, à la qualité des matières, pour justifier un tant soit peu le prix qu’ils demandent à leurs futures clientes. En fait, ils utilisent le naturel relié au synthétique pour une combinaison parfaite. Nu skin CIBLE ET TRAITE tout simplement.

Il y a autre chose à prendre en compte quant aux marques qui se revendiquent BIO..Saviez vous que les gommages par exemples contiennent des micro-billes en plastique qui polluent nos océans ?

Nu skin utilise des extraits de coquilles de noix pour leur gommages, ils sont au courant de tout ce qui se passe sur la planète et préservent tout aussi bien nos océans.

Par exemple, saviez vous qu’il existait un 7ème continent ? on le surnomme « Le plastic Vortex » : Une zone de gyre Subtropicale entre le Japon, Hawaii et la Californie, qui agit comme siphon marin , le vortex attire tous les résidus de notre société de surconsommation , les déchets ne sont pas aspirés mais accumulés et bien visible.

Je ne pense pas que les sociétés de cosmétique protège à ce point l’environnement. Chez NU skin, chaque produit est réalisé de manière à respecter les océans.

D’ailleurs,par exemple,  lorsque vous achetez une crème hydratante de la gamme Epoch, un arbre est planté.

Nu skin c’est ALL of The GOOD , NONE of the BAD. 


Voici quelques questions qui reviennent assez souvent : 

Font-ils des tests sur les animaux ? 

Non, il ne testent pas leur produits sur les animaux, ils ne demandent pas non plus aux autres de les tester en leur nom. Ils évaluent leur produits dans des essais cliniques sur un panel de volontaire humain pour assurer l’efficacité  et l’innocuité du produit. Il en va de la même philosophie pour leurs compléments alimentaires.

Dans certains pays ils sont même membres de la PETA ( Personal Ethic of Animals).

De toute manière, des réglementations ont interdit la commercialisation de tout produit et/ou ingrédients cosmétiques  qui ont été testés sur les animaux, y compris RIPT ( Reproduction de la toxicité et la toxico-cinétique à partir de Mars 2013.

Utilisez vous des parabens ? : 

Chimiquement parlant, les parabens sont des ester, ils résultent de la condensation de l’acide parahydroxybenzoique (sel de sodium), sans eux, vous pouvez jeter votre pot de crème au bout de 3 jours. ils agissent comme des conservateurs.

Il faut savoir qu’il existe plus de 700 paraben, certains nocifs d’autres du tout.

LEs 5 paraben les plus courants  sont : Le methyparaben ,l’ethylparaben,le propylparaben,le butylparaben,l’isopropylparaben. Certains parabens sont synthétisés par de l’alcool, qui ne sont pas nocifs puisqu’il s’agit de micro nano doses.

C’est comme si vous buviez un verre de vin chaque soir, qui serait bénéfique pour votre circulation du sang, mais qui pourrait devenir néfaste si vous buviez toute la bouteille en un seul diner. Il n’y a aucun danger possible tant que la dose n’excède pas 0,8% de paraben. C’est tout une question de dosage donc.

Astuce : Plus l’ingredient est en bas de liste, moins il y en a. 

On trouve énormément de paraben à l’état naturel, dans certains fruits et légumes comme la fraise, l’oignon, la mure, la myrtille,  la carotte.. Ou encore dans certains produits de la ruche, le propolis, la gelée royale…

Je pense qu’après ce bel article rédigé avec amour et passion, il n’est pas nécessaire que je vous précise quel genre de paraben Nu skin utilise.

Nu skin parvient même à nous concocter des soins mono-utulisables comme pour le Galvanic Spa par exemple, et donc n’utilise aucunement de paraben pour ses fioles qui ne se conservent pas. ( referez vous à l’article concerné pour plus d’infos)


Mon propre témoignage:

J’ai 35 ans, et je n’ai jamais eu confiance en aucune marque jusque là, je ne me maquillais pas, et je ne mettais aucune crème sur mon visage, j’avais des rides et des ridules, des cernes, je me sentais assez fatiguée la journée, et j’avais toujours des nœuds dans les cheveux que je devais laver tous les 2 jours pour ne plus me gratter.

J’ai moi même été très sceptique lorsqu’on m’en a parlé, et en effet, j’ai décidé de tester au moins leurs shampoings.

La qualité de mon cheveu fut si impressionnante, que j’ai décidé de m’intéresser aux composants, à la marque, à leur science, à tout. J’ai alors découvert que l’on avait un PH dans le cheveu également, et que le cheveu était la seule particule du corps à être indépendant du cerveau (d’ailleurs, le cheveu est si puissant qu’on peut connaître l’ADN à partir d’un bulbe) et que Nu skin est la seule société (à ma connaissance) qui Régule le PH du cheveu.

Ce qui veut clairement dire que mon cheveu est en parfaite santé depuis maintenant plus de 4 ans, je les lave qu’une fois par semaine, puisque je ne me gratte plus et ils sont soyeux sur le long terme. A partir de là, j’ai commencé à consommer tous leurs produits, pour ensuite les apprendre pendant plusieurs mois et ainsi les développer à travers le monde.

Aujourd’hui je n’ai ni de rides ni de ridules, j’ai des cernes qui apparaissent que si je passe une mauvaise nuit, je me sens en pleine forme toute la journée, je me maquille en faisant du bien à ma peau (oui c’est possible) , et bien sûr…on touche mes cheveux comme si c’était un plaid tout doux ! Je développe des équipes à travers le monde et je ne vis que de cette activité et je n’ai jamais été autant épanouie de ma vie. En effet, soit j’aide les gens à faire disparaître leur complexe, soit je les aide à développer un business international avec des produits qui ont fait leur preuve pendant plus de 30 ans.

Mes avis : 

  • J’adore Les grandes marques et je continuerais à acheter leur vêtements, leurs sacs, leurs parfums, mais leurs cosmétiques non, car ce n’est pas leur domaine tout simplement !

J’adore le Bio, je le consomme en nourriture, mais en ce qui concerne la cosmétique, ils ne sont pas encore au point.

Quant à Nu skin, c’est juste une histoire : pour la VIE


A bientôt pour de nouveaux articles.

Sylvie Machaly

Fondatrice Working Girls & Boys.

Publicités